lundi 11 juin 2018

Prophylaxie incantatoire

J’avais mes habitudes
Avec cette pute des beaux quartiers
Une berbère
D’une grande beauté
À donner envie
Au plus fervent des Muezzins
De s’astiquer le minaret
Elle s’y prenait comme personne
Pour me faire venir rapidos
Me parlant encore
Qoul a` oudhou birabbi alnnas
Maliki alnnas
Ilahi alnnas
Et encore
Min charri alwaswasi alkhannas
Alladhi youwaswisou fi soudouri alnnas
Mina aljinnati waalnnas
Le jour où j’ai voulu connaître
Les obscénités
Proférées à chaque passe
J’ai pris un sérieux coup de Coran
Sur le crâne
Imbécile
C’est la sourate An-Nas
La 114
Une sourate de conjuration
Elle protège des djinns
Du diable
De la malice humaine
Des mauvais hommes.