lundi 21 mai 2018

Dormir ailleurs

La nuit tombée
Elle s’en allait dormir ailleurs
Où le cœur a pied
Où le silence s’inhale
Sans s’asphyxier
Et tant pis
Pour les draps rêches
Encore imprégnés d’autres peaux
Les taies d’oreiller
Aux odeurs douteuses
Les poils retrouvés
Les matelas trop mous
Les sommiers déglingués
Les mauvais coups
Les bruits du dessus
Du dessous
D’à côté
Les entrées
Sans frapper
Les urgences à écarquiller
Les cuisses
Les dernières sommations
À se donner
Sous peine d’expulsion
Tous les calvaires
Tous les supplices
Tout
Mais ne pas coucher
Seule.