dimanche 13 mai 2018

Bonnes intentions

Veuve
À vingt ans et des poussières
Selon sa volonté
Je l’ai accompagnée
Sur la tombe maritale
C’était en fin de matinée
La nuit passée
On s’était envoyés en l’air
Et pas qu’un peu
Comme elle se recueillait
Larmes aux joues
Cœur sous terre
J’arrangeais avec soin
Le bouquet de primevères
Choisi au fleuriste du coin
Elle encore pleine
De moi
Mes doigts toujours empreints
Dans son cou
Sur ses reins
Tous les deux encerclés
Par les pavés gris clair
J’ai alors songé que l’endroit
N’avait pas que des airs
D’Enfer à ciel ouvert.