lundi 6 novembre 2017

Poésie postale

Ce matin au courrier
Encore une lettre
Joliment timbrée
Où elle m’explique
Recto-verso
Et de sa plus belle écriture
Pourquoi on va en rester là
Un magma névrotique
Coulé à l’encre la plus noire
Une bouillie
Joyeusement touillée
D’atermoiements sentimentaux
Étoilée façon nuit d’été
D’incalculables astérisques
Un enfer de réprobations
Pavé
De post-scriptum numérotés
Du zéro à l’infini
Où se côtoient
Le Chaos
Et la Création
Le beau
Dans toute son abjection
Et de quoi faire plancher
Pour les siècles des siècles
Des tablées de docteurs de l’âme
Le tout conclu
D’un invariable
Merci de ne pas me répondre
Le papier
À peine replié
Qu’un texto vient me siffloter
T’as reçu ma lettre ?