vendredi 12 septembre 2014

Rentrée littéraire

Sur les étals
Lourds de mots
Carnaval
De couvs’ à bandeau
Où se coudoient bouses à scandale
Lâchées à chaud
Pondues du titre au point final
Par des bamboulas de stylo
Dernières cuvées automnales
D’auteurs michtos
À la plume sèche et machinale
Rodés aux interviews promo
Accolées à l’arsenal
De romans séminaux
Qui l’an prochain du piédestal
Passeront à l’échafaud
Pour cause d’éditeur en mal
De tréso’
Point d’orgue de ce festival
Goncourt, Femina, Renaudot
Sainte-Trinité commerciale
Des maisons de ce Landerneau
Qui via ce Graal
Verront leur as promu cadeau
Idéal
Au pied des sapins familiaux.