vendredi 2 mai 2014

Biture blues

Comme le rideau de fer
Du bar
Descend s’écraser par terre
Ma tête vient taper le trottoir
Et au clair
De l’œil blafard
D’un réverbère
La bave au coin des lèvres je pars
Dans un songe amer
De soûlard
Nostalgique des cuites placentaires
À hautes doses de liqueur de poire
Durant neuf mois offerts
Par une habituée des comptoirs
Accro jusqu’aux ovaires
À ce genre d’abreuvoirs
Où se désaltèrent
Cafards
Misères
Et désespoirs
Et qui quelques verres
Plus tard
S’offre une partie de jambes en l’air
Avec un pochard
Futur père.