lundi 28 avril 2014

Géométrie du renoncement

Elle a tiré un trait
Sur les séances d’épilation
De son triangle parfait
Un delta à ras de toison
Autrefois fin duvet
Aujourd’hui moins mont
Que forêt
Laissé à l’abandon
Par l’homme qui avant l’esquissait
À l’infini sur feuilles Canson
Et le soir venu l’arpentait
De large en long
Désormais
À force de démonstrations
D’implacable désintérêt
C’est gommée de toute illusion
Qu’elle a fait
Une croix sur son inclination
Et qu’au tableau noir des regrets
Elle efface d’un coup de tampon
Un désir à figure de craie.