vendredi 11 janvier 2013

Tapin Terminus

A l’affût sur le quai de gare
La trans diva
Des trottoirs
Mains ramassées sous son boa
Guette la prochaine paire de phares
Dans l’horizon des voies
Aux trajectoires
Grises de gravats
Entre deux lâchers de mollards
Lourds de foutre et de tabac froid
La barbie-ken de boulevards
Se gargarise à la vodka
Histoire
D’ôter le goût d’immonde orgeat
Délesté par d'obèses routards
De bois
Et autres affamés banlieusards
A la queue au goût de rince-doigts
Entre enfin dans St Lazare
A toute blinde le roi
Du retard
Quand soudain la pute à grosse voix
Lasse de palper des sommes-pourboire
Gains de ses pipes à tour de bras
Se jette sous les roues du hachoir
Ultime visa
Pour atteindre le territoire
De celles que l’on couvre d'un drap.