lundi 13 mai 2019

La prière

Petit
J’avais ce don de croire
Qu’en priant pour ma mère
Tout allait s’arranger
Fini
Les bouteilles trouvées
Sous le lit
Les pleurs
Les cris
Qui cognaient haut et fort les murs
De l’appart endormi
Les devoirs faits
À ses côtés
Sur le drap chiffonné
Entre deux crises d’angoisse
Et les réveils inquiets
À se relever en pleine nuit
Histoire de s’assurer
Qu’elle soit encore en vie
Aujourd’hui encore
Quand j’aperçois une Bible
J’ai ce réflexe inouï
Les dents serrées
À m’en faire péter la mâchoire
Je prie
Le Père
Jésus 
Marie
Joseph
Et tous les foutus saints
D’aller voir ailleurs si j’y suis.

dimanche 7 avril 2019

Le moment venu

Après sept ans
De blanc
Ava et moi
Nous sommes revus
Prenant soin
D’éviter
Les comptes à régler
Les bons et mauvais points
À distribuer
Comme si
De rien n’était
On a repris
On s’était arrêtés
Sans  
Chercher à rattraper
Le temps perdu
À déplorer
Le nul et non avenu
Ou encore s’attarder
Sur ce qui aurait pu
On a simplement pris
Le meilleur
Du moment venu.

dimanche 24 mars 2019

Un vrai bon film

Elle était de passage
À Séville
Moi aussi
On tuait le temps
À la terrasse d’un bar
Elle
Dans l’attente d’une FIV
Moi
Dans l’attente d’une femme
C’était sa cinquième insémination
Moi ma énième nana
On savait bien
Tous deux
Que pour elle
Comme pour moi
Ça ne marcherait pas
Et pourtant
Nos yeux plongés
Dans les flots du Guadalquivir
On a fait comme si
Le meilleur était à venir
On a trinqué à l’eau
Et au whisky-Coca
On s’est embrassé
Comme au cinéma
Et puis
Comme dans tout vrai bon film
On en est resté là.

vendredi 22 mars 2019

Collections permanentes

Amants
De longue date
À la relation distendue
Au lien effiloché
On aimait se donner rencard
Dans des musées divers
Orsay
Beaubourg
L’Atelier des Lumières
Maillol
Le Louvre
Le Grand Palais
Corps côte à côte
On arpentait les salles bondées
Contemplant
Sans un mot
Des tableaux centenaires
Des sculptures d’un autre âge
Des photos noir et blanc
Sous verre
Pour ensuite finir
Par filer
Main dans la main
Dans les allées
Désertes
Familières
Presque rassurantes
Des collections permanentes.

dimanche 27 janvier 2019

Joanna

Après
Avoir pris son pied
Dans son coin
Elle s’était tirée 
Fissa
De chez moi
Oubliant au passage
Son parapluie 
Quand j’ai rappelé
Pour la revoir
Elle a dit 
Non
Merci 
Une seule fois m’a suffit
Mais qu’à tout prix
Elle tenait à récupérer
Son parapluie 
Cadeau d’un ex
D’une grande valeur sentimentale
C’est l’égo piétiné
Et sous un froid soleil d’hiver
Que 
Le parapluie fermé
J’ai marché
Jusqu’au premier bureau de poste
L’objet glissé dans un tube
Puis posté
J’étais en route pour rentrer
Quand un déluge de giboulées
S’est abattu sur moi
Il y a des gens comme ça
Comme Joanna
Des messagers karmiques
Qui un beau jour
Passent en flèche dans votre existence
Se dressent en travers du chemin
Juste le temps 
De vous prendre à témoin
Que dans cette vie
Le pire n’est jamais certain.

jeudi 24 janvier 2019

Un dernier tour

Un soir
Dans mon sous-sol
À peine garé
J’ai aperçu mon vieux voisin
Amiral
Dans sa vie d’avant
90 balais bien tapés
Désormais dans l’attente
Du jour de son jugement dernier
Il était là       
Immobile au volant
De sa vieille BMW
Modèle M535i
Année 79
218 chevaux
Boîte manuelle sport
Sièges Recaro
Couleur gris métallisé
Comme dans bien des garages
On n’y voyait pas clair
Alors je me suis approché
Il se tenait droit comme un i
Le crâne tout contre l’appuie-tête
Les paupières closes
J’ai toqué à la vitre
Il a légèrement tressailli
S’est ranimé
Et
À la force de son bras fluet
L'a baissée via la manivelle
Devant mon air crispé
Il a souri
S'est expliqué
Je faisais juste un dernier tour. 

mardi 22 janvier 2019

L'amour du public

J’avais un article à écrire
4 pages pleines
À pondre
Sur Larry Holmes
Un boxeur maudit
Le genre
Qui brandit des ceintures
À tour de bras
Gagne des 1000 et des 100
Mais jamais ne reçoit
L'amour du public
J’allais m’y mettre
Quand Rose me texte
Qu’elle a besoin de moi
Deux heures plus tard
Rentré
Délesté de milliers d’euros
Prêtés 
Sans poser de questions
Signés par chèque
Et de millions 
De filaments lâchés
Dans un bout de latex
Me voilà
De retour sur ma chaise
À batailler
Sur chaque titre
Chaque phrase
Chaque mot
Histoire de donner au lecteur
L’envie d’aller 
Au bout de ce papier
Dédié
À ce puncheur tombé
Dans l’oubli.